Douleur de la guerre

Cet homme vient de la région de Kharkiv. Vlad n’a pas voulu partager son histoire. C’est très douloureux à revivre et les larmes l’étouffent. Il a seulement dit que tous ses proches sont morts, il ne reste que sa sœur, qui est aujourd’hui gravement malade.

Merci à tous de continuer à soutenir notre projet humanitaire en Ukraine. Nous apprécions vraiment tout votre soutien. Ensemble, nous surmonterons ces moments difficiles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.